#1 Roadtrip : A la découverte de la côte Ouest australienne

En Australie, partir en roadtrip est un véritable style de vie qui symbolise liberté et longues heures de route parfois bien solitaires, rencontres en tout genres, feu de camps sous la nuit étoilée et, évidemment, découverte de sites d’exception.

Premier roadtrip d’une longue série, c’est accompagnée de 7 autres amis que j’ai arpenté les routes de la magnifique côte Ouest australienne. Cette échappée sauvage de 5500km aura duré 18 jours. Découvrons le Wild Wild West Australien.

Jour 1 – Frankland River / Albany / Augusta (480 km)

Pour cette première partie du voyage, nous sommes sommes cinq. Premier stop à Albany, sur la côte Sud, pour faire quelques courses, remplir les jerricanes d’essence et d’eau et acheter le nécessaire pour camper. Et oui! La réussite d’un roadtrip est en grande partie conditionnée par la préparation de celui-ci. Partir sur les routes dans un pays gigantesque où on peut ne croiser personne pendant plusieurs heures voire même plusieurs jours, où la chaleur peut être parfois plus qu’accablante demande pas mal d’anticipation et d’attention au quotidien.

Nous arrivons en fin de journée à Augusta. C’est une petite ville d’environ 2000 habitants. Ici se trouve le Cape Leeuwin, le point le plus méridional d’Australie, où se rencontrent les océans Indien et Austral. Nous ne sommes pas gâtés par le temps et c’est bien dommage, car par temps clair, il est possible d’admirer les fracas des deux océans qui se rencontrent.

Jour 2 – Augusta / Margaret River / Busselton (95km)

Second stop à 30 kilomètres de Margaret River, une ville et région réputées pour ses nombreux vignobles. Mais qui dit côte, dit aussi bien sur Surf! Au long des 135 kilomètres de côtes, ce dénombre pas moins de 75 plages pour les amateurs de sensations fortes.  Nous nous arrêtons sur une plage nommée Surfers Point. Pas mal de vent, les vagues sont gigantesques. Logiquement, il n’y a pas grand monde dans l’eau pour tenter sa chance mais le décor est magnifique.

IMG_9526

 Nous passons ensuite l’après-midi à Busselton. C’est une petite ville de 15 000 habitants. Ici, on peut se promener au long des 1841 m de la jetée sur pilotis (datant de 1865) la plus longue de l’hémisphère sud. Balade à pieds au grand air ou petit train touristique conduisent à un observatoire sous-marin pour des visites à couper le souffle à 8m de profondeur. C’est ici que j’ai vu mes premiers dauphins, qui vont et viennent librement sous la jetée.

IMG_0963IMG_9531IMG_0993

Nous retrouvons trois autres camarades. L’équipe est au complet !

Jour 3 – Busselton / Gnomesville / Perth (275km)

Nous prenons la route en direction de Bunbury et décidons de faire un détour par Gnomesville. C’est un petit village d’à peine 200 habitants (peut-être même en comptant les moutons!). Là, une collection de milliers de nains de jardin venus des quatre coins du monde attire petits et grands. Chacun peut librement en déposer un et y laisser un petit mot. A vrai dire, c’est assez étrange et amusant à la fois de se balader au milieu de toutes ces statues!

IMG_1021 IMG_1023 IMG_1025 IMG_1027 IMG_1028

En fin de journée, nous prenons la route de Perth, la capitale de l’état d’Australie Occidentale. Nous sommes hébergés deux jours chez un couple d’amis. Lui est chef dans un restaurant. Nous avons droit à des sushis faits maison pour le petit déjeuner. Il n’y a pas d’heure quand c’est délicieux !!

Le soir, nous dinons dans un restaurant mexicain et nous prêtons volontiers au rituel de l’enseigne qui poste tous les mardis les photos de ses clients sur son compte Facebook… Sombreros pour tous !!

IMG_9586

Jour 5 – Perth / Lancelin / Pinnacles / Jurien Bay (245km)

A Lancelin, nous louons nos planches pour faire du sandboarding dans les dunes de sable d’une blancheur et finesse incroyable. Plusieurs techniques plus ou moins pratiques pour se lancer: debout sur la planche « comme les vrais », assis ou sur le ventre. Chacun son style! On s’amuse comme des gamins, on tombe à la renverse, je peux vous dire qu’on en à mangé du sable! Après quelques essais à dévaler et surtout remonter les hautes dunes, on est vite exténués. C’est un super moment convivial !

img_8645

Nous prenons ensuite la route en direction du Namburg national park, où se trouve le désert des Pinnacles, des milliers de formations de toute taille ressemblant à de gros cailloux. Ils sont constitués de sable et de calcaire provenant de coquillages compactés et érodés au fil des siècles. Impressionnant de s’y promener !

IMG_0505.JPG

DCIM100GOPRO

Nous roulons ensuite en direction de Jurien Bay (1500 habitants) où nous profitons d’une grande bouffée d’air frais sur l’une de ses magnifiques plages. Nous tentons la baignade mais le vent est tellement fort que chaque vague nous ramène systématiquement sur la plage ;-(

La soirée se poursuivra autour de notre premier feu de camps. Ambiance garantie !

IMG_9609 IMG_9616

Jour 7 – Jurien Bay / Geraldton / Kalbarri (550km)

Rapide stop à Geraldton (40 000 habitants). C’est la ville la plus grande sur la côte ouest entre Perth et Darwin au nord. Nous y faisons un peu de shopping pour nous ravitailler, et filons à Kalbarri, un des principaux parcs national de l’Australie Occidentale. Sur la côte, « Red Bluff » et « Natural Bridge » sont des points de vue qui permettent de découvrir les impressionnantes falaises de grès rouges abruptes datant de plus de 400 millions d’années, plongeant à pic dans l’océan Indien. Nous y passons la nuit avant d’aller visiter le parc qui se trouve à 20 km de la ville.

kalbari red-bluff-lookout

Jour 8 – Kalbarri / Denham (300km)

Le Kalbarri National park englobe près de 1860km² de bush et des paysages à couper le souffle. Les 4 points de vue principaux offrent des panoramas magnifiques sur les gorges façonnées par la rivière Murchison.

Le point de vue « Ross Graham » est le plus facile d’accès. « Hawk head », nommé ainsi car il rappelle la forme d’un aigle, est un rocher suspendu dans le vide qui surplombe la rivière. Pour observer le « Z-Bend » il faut être patient et marcher près d’1,2km. La vue sur le lit de la rivière qui slalome dans les gorges y est magnifique .

Nous terminons en beauté par une marche vers le site emblème de ce parc : « Natures Window ».

IMG_1081
Ross Graham
IMG_1087
Ross Graham
IMG_1123
Ross Graham
IMG_1152
Hawk’s Head
IMG_1141
Hawk’s Head

IMG_9895

IMG_1178
Z-Bend
IMG_1188
Z-Bend
IMG_1214
Natures Window
IMG_1221
Natures Window

Jour 9 – Denham / Monkey Mia (50km)

Monkey Mia est une plage située sur la « Shark Bay », la Baie aux requins, qui englobe plus de 1500 km de côte, jalonnée de péninsules et de plages de sable blanc. Monkey Mia doit sa renommée mondiale aux dauphins sauvages qui s’en approchent tous les matins. A partir de 7h30 sont organisés 3 nourrissages des dauphins tout au long de la matinée. C’est programme d’étude et de protection de la population strictement encadré. En effet, le but n’est pas de les habituer à ce nourrissage, pour cela ils ne reçoivent pas plus de 3 poissons, ce qui ne représente que 5% de leurs besoins quotidiens.

Je dois avouer que voir des dauphins pour la première fois à peine 1m de moi était un grand moment !! Le visiteur chanceux peut être désigné pour les nourrir, mais ça ne fût pas pour moi ce jour là !

IMG_9900IMG_1335IMG_1345IMG_1377

Jour 11 – Denham / Carnavron / Coral Bay  (564km)

Nous passons presque toute la journée à rouler. Nous arrivons à Coral Bay en fin de journée. Inscrite au patrimoine mondial, La Ningaloo Coast, ou côte de corail, englobe non seulement l’un des plus longs récifs du monde, le « Ningaloo Reef », mais aussi des criques tranquilles, des plages désertes et des lagons aux eaux cristallines, dotés de spectaculaires récifs, parfaits pur l’exploration sous-marine.

Coral Bay est un minuscule village d’à peine 250 habitants situé juste au dessus du tropique du Capricorne. Il n’est constitué que d’une rue principale et d’une longue plage de sable blanc. Seulement en période de vacances, la population explose et les campings sont complets! Quand nous arrivons, nous réservons l’un des derniers emplacements encore disponibles.

Le Ningaloo Marine Park, aux eaux turquoises, situé sur le récif, est l’endoit parfait pour exercer le snorkelling, c’est-à-dire la plongée avec tuba, masque et palmes. Biensur, nous ne pouvons résister … !

Jour 12 – Ningaloo Marine Park (5km)

Parée dans ma combinaison de plongée, c’est parti pour une journée de découvertes où j’en prends plein les yeux. (bon j’avoue, arrivée en pleine mer, avec les vagues immenses… j’ai eu le mal de mer 😉 ça ne m’a pas trop réussi sur le coup). Les couleurs sont magnifiques et la faune plus qu’impressionnante : nous avons rendez-vous avec les raies mantas (pouvant mesurer plus de 2m de long), requins, tortues, et autres poissons multicolores ! En prime, nous avons eu le plaisir d’être rejoint par plusieurs baleines qui passaient non loin du bateau, hallucinant !!

IMG_3567

IMG_9680

IMG_3463

IMG_3462

IMG_3439

IMG_3436

IMG_3472

IMG_3477

IMG_3556

IMG_3534

IMG_3535

IMG_9720

IMG_3573

IMG_3577

IMG_3580

IMG_3582

IMG_3587

Jour 13 – Coral Bay / Karijini (570km)

Nous prenons la route direction l’un des plus impressionnant et grandiose parc national d’Australie Occidentale, Karijini situé à l’intérieur des terres. Si les gorges étroites au fond desquelles se cachent de superbes piscines naturelles sont le principal atout, le parc abrite aussi plus de 800 espèces de plantes. C’est définitivement un incontournable, mais cela se mérite. Il faut marcher pour avoir accès à tous les points d’intérêts, et certains chemins sont même assez dangereux. Nous y sommes restés 2 jours entiers, sous une chaleur à tomber (entre 34 et 36 degrés, voire plus de 40 au fond des gorges), autant dire qu’atteindre les piscines naturelles en fin de marche et nager dans les eaux fraiches était plus qu’appréciable 😉

Dans la Dales Gorge, une courte descente escarpée mène aux Fortescue Falls (chutes d’eau), derrière lesquelles, en remontant le cours d’eau, on accède à un bassin, le Fern Pool et le Circular Pool.

IMG_1413
Three Ways Lookout
IMG_1415
Fortescue Falls
IMG_1426
Fortescue Falls
IMG_1434
Fortescue Falls
IMG_1463
Circular Pool
IMG_1508
Circular Pool
IMG_1465
Three Ways Lookout

IMG_1486

 La Hancock Gorge est assez difficile d’accès, la descente s’effectue en partie par des échelles, et passe par « l’Amphithéatre », puis la glissante « Spider Walk » pour déboucher sur le sublime « Kermits Pool ». De l’autre coté du parking, une rude piste descends jusqu’au « Handrail Pool ».

IMG_9761
Joffre Falls
t-karijini-day1-joffre-lookout
Joofre Lookout
IMG_1557
Handrail Pool
IMG_9793
Handrail Pool
IMG_1579
Handrail Pool

IMG_1545

IMG_1538

IMG_9907

IMG_9909

IMG_9765

Ce parc national nous a donné du fil à retordre mais cela valait le détour ! 😉

Jour 16 – Karijini / Frankland river (1640km)

La fin approche ! Le retour aura duré 18 heures, soit 2 jours à ne faire que conduire.

Je compte les souvenirs par centaines. 16 jours intenses au pas de course. Près de 5500 kilomètres. 1300$ d’essence. Un arrêt chez le garagiste à cause d’une fuite d’essence ! 4 parcs nationaux. 5 feux de camps. 9 douches (et toujours chaudes!). Plus de 180 heures à ne parler qu’anglais ;-). Au moins 25682 mouches…! Pâtes et noodle pour uniques repas et 1000 fou rire indescriptibles…

C’est ça, la liberté made in Australia !

IMG_9592

IMG_9821

IMG_9600

1964777_10153010550036403_8777920745809408801_n

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s